Qui sommes-nous ?





zoom

L’OCPH CARITAS GUINEE a été créée le 7 Mars 1986 et reconnue le 10 Mars 1993 par le gouvernement guinéen comme une ONG « à caractère religieux, apolitique et à but non lucratif ».

Sous le Régime politique de Sékou TOURE (1958-1984), l’Eglise et sa communauté de base ont été traumatisés par la révolution mais malgré la tourmente, l’Eglise et ses chrétiens dans leur ensemble ont résisté vaillamment à toutes les pressions et se sont organisés. C’est ainsi que depuis l’avènement de la deuxième République en 1984 jusqu’à nos jours, l’Eglise a retrouvé sa liberté d’expression et sa vie de foi.

Entre 2009 et octobre 2011 l’OCPH/Caritas Guinée, à arrêter ses activités niveau national. Depuis Décembre 2011, une démarche a été entreprise avec l’appui de Caritas Internationalis, qui a abouti à un projet de relance, de réorganisation de l’OCPH nationale et du renforcement de la gouvernance au niveau diocésain et paroissial dénommé forum Caritas Guinée.

Ayant pour objectif général de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations pour un développement humain intégral, sans discrimination aucune d’ethnie, de religion ni d’appartenance politique, cette organisation a fait ses preuves dans plusieurs domaines d’urgence, d’aide humanitaire, de développement communautaire et de promotion humaine. Sa force repose sur son expérience et son vaste réseau de volontaires repartis sur le territoire guinéen mais surtout sur la crédibilité de l’Eglise Catholique et sa proximité avec 73 paroisses reparties comme suit: 35 pour l’Archidiocèse de Conakry, 21 pour le Diocèse de Kankan et 17 pour le Diocèse de N’Zérékoré.

Domaines d’Activité

Parmi ses domaines d’activité et programmes, la sécurité alimentaire, la santé, l’Education, l’Eau et Assainissement, le Développement communautaire, la consolidation de la paix sont entre autres les axes sur lesquels s’est construite de manière progressive depuis des années l’expérience de l’Organisation Catholique pour la Promotion humaine. Son intervention dans la lutte contre la maladie à virus Ebola l’a illustrée encore davantage comme partenaire crédible aux yeux des institutions internationales (UNICEF, USAID, PAM).